Solar Skeletons, ivres à en mourir
Mercredi, 10 Décembre 2008 22:07
Drôle de façon de passer les fêtes de fin d'année ? Il nous a sacrément plu en tout cas, ce premier concept-album du duo Solar Skeletons nommé « NecroEthyl ». Du coup, on participe ! Fruit d'une mutualisation des moyens de huits microstructures (Radon Uropa, Night On Earth, Toolbox, Aïnu, Amertume, BTK, Saucisse Lentilles - sic ! - et Bruits de Fond, justement), puis cutté de main de maître par l'ami Yann Dub au studio Angström, « NecroEthyl » est attendu ces jours-ci sous la forme d'un 12'' pressé sur 180 grammes de vinyle marbré. Ouais, la classe.

 

necroethylfrontcoverweb.jpg

Au programme, six titres composés au Silent Block à Bruxelles par Tzii et Ripit, nos deux compères exilés - plutôt fauchés que fiscaux, héhé - dans une veine chargée d'alcool, célébrant la perdition au fond d'un océan distillé. Rythmes claudiquants, ambiances malsaines et textes délirants, forcément - dont un extrait du poème « Born into this » de Bukowski, parrain plutôt de circonstance : ces déambulations enivrées sont de celles dont on ne revient pas. Vous reprendriez pourtant volontiers une tournée ? Ca tombe bien, Solar Skeletons sera en concert par chez nous en janvier. Le 26 à Rennes, le 30 à Clisson et le 31 au Mans. Toutes les dates et les renseignements complémentaires ici même dès qu'on les a.

 

D'ici là, on écoutera Solar Skeletons depuis leur website. En espérant vous proposer la version numérique de « NecroEthyl » sans trop tarder.

 

Oh, et puis, de note côté, un merci tout particulier à KMF pour son investissement dans ce projet !