Nous vous l'avions annoncé, la Manufacture des Bruits de Fond est de retour sur microsillon.

Si la flamme des débuts brûle encore, c'est dans un contexte de résistance, péniblement masqué par les opportunistes célébrations du Record Store Day, que ce nouveau disque voit le jour. Sans distributeur attitré, dans un marché étriqué pour ne pas dire recroquevillé sur les rééditions et les valeurs sûres, nous allons encore devoir nous battre pour exister et diffuser ces 300 copies alors que même nos vieux soutiens ont déserté le chemin des disquaires. Enragée plus que résignée, notre Manufacture publie donc en quelque sorte son manifeste. « Pas d'erreur » !

 

 

« Permanently Perishable » est la nouvelle livraison d'Oblique, disponible au choix en formats variés depuis son compte soundcloud. Usant avec justesse des possibilités offertes par son outil numérique, le DJ États-unien escalade ou dévale le tempo, franchit les paliers sans marquer de pause, fait voler les frontières en éclat. Et du haut de son traklisting, offre une vue panoramique exceptionnelle sur vingt ans de dance music radicale : fracas industriels, cahots breakcore, flots technoïdes... Vertigineuse sélection pour mix renversant, de l'anthologie à la prospection. Pas étonnant, alors, d'y entendre quelques raretés et inédits, comme « Brut » par Electric Kettle, extrait du Bruits de Fond 21 à paraître ce printemps. Décidément indispensable Oblique.

 

 

Tandis que leur split EP est reporté à la rentrée 2014, le temps de peaufiner une édition haute en couleur, la Bomb H et son acolyte Jessica Neuf Trois se paient comme prévu quelques dates communes sous la Loire. En voici le calendrier :
22 mai - La Roche s/Yon - La Gâterie
23 mai - Pau - Localypso
24 mai - Bayonne - Le Magneto
25 mai - Périgord Party (lieu à préciser).

Les informations plus précises seront communiquées très bientôt !


(crédits : Alter1nfo / Grey House)

 

Ca se précise ! Voici l'artwork aux formes lascives, à l'étreinte assumée et à la violence désirée, signé Mélanie Bourgoin, à qui l'on doit déjà les pochettes du BdF17 et du RDM02.

A l'heure où nous écrivons, les laques sont enfin sur le point de se faire scarifier sous la supervision experte du studio parisien dK Mastering. Préparez donc vos platines. « Pas d'erreur », c'est le titre.